Articles

"Dear darkness" de PJ Harvey : la chanson qui berce mes nuits

Image
Vous le savez sûrement, sur ce blog il n'y aura jamais de chansons joyeuses et de mélodies entraînantes. Pas de petit bonhomme en mousse, de danse des canards ou de chenille qui redémarre.

Ici, on fait dans le sombre et le mélancolique. La preuve avec cette magnifique et poignante chanson de PJ Harvey. 
"Dear darkness" accompagne fréquemment mes séances d'écriture nocturnes, et ce depuis plusieurs années.
Je vous laisse (re)découvrir ce morceau envoûtant, qui nous entraîne dans de splendides ténèbres.  

"Laisse-moi entrer" de John Ajvide Lindqvist : l'anti "Twilight"

Image
Depuis longtemps, je me passionne pour le paranormal, les mythes et légendes et les superstitions liées à la mort. De fait, je connais assez bien le thème des vampires. Je me suis intéressée de près à de célèbres affaires de vampirisme (Arnold Paole, Peter Plogojowitz, le cimetière d'Highgate...) et j'ai bien évidemment lu le fameux "Dracula" de Bram Stoker, ainsi que le non moins fameux "Carmilla" de Sheridan Le Fanu.

Je vous laisse donc imaginer ma consternation lorsque j'ai lu "Twilight"(longtemps après sa sortie). J'ai bien failli faire une syncope en découvrant que Stephenie Meyer avait transformé les vampires en gravures de mode, qui brillent au soleil et subjuguent de petites lycéennes influençables. 

Pour conjurer le traumatisme, je suis partie en quête d'autres romans traitant du même sujet et j'ai arrêté mon choix sur "Laisse-moi entrer" de John Ajvide Lindqvist.

J'avais vu le film "Morse", tiré de ce…

La photographie post-mortem : portrait d'une autre époque

Image
Avertissement : les photographies qui illustrent cet article peuvent heurter les âmes sensibles.
Aujourd'hui j'ai choisi de vous parler d'une coutume tombée en désuétude à laquelle je m'intéresse depuis des années : la photographie post-mortem. Comme son nom l'indique, il s'agissait de prendre les morts en photo avant leur inhumation. 
Si, de nos jours, ces photographies peuvent paraître dérangeantes et même franchement macabres, elles n'en constituent pas moins un témoignage saisissant des mœurs et habitudes des ères victorienne (1837-1901) et edouardienne (1901-1910). Ces images nous offrent une véritable plongée dans le passé, aussi passionnante qu'insolite.

Cette pratique fut particulièrement répandue en Angleterre, ainsi que dans le reste de l'Europe et en Amérique du Nord. 
À l'époque, le rapport à la mort était très différent d'aujourd'hui. La mortalité infantile élevée, l'accès limité aux soins médicaux pour les plus démunis, les…

"Wuthering Heights" de Kate Bush : quand la musique rencontre la littérature

Image
Une chanson qui mêle le talent de Kate Bush à l'un des plus grands romans de la littérature anglaise, forcément, ça ne peut être qu'un chef-d'oeuvre ! La preuve avec "Wuthering Heights", ce magnifique morceau qui rend un vibrant hommage au roman d'Emily Brontë.
C'est pas pour me la péter, mais quand même... nous autres anglais, on a vraiment la classe !

"Une vie entre deux océans" de M.L. Stedman : le bébé de la discorde

Image
Voilà un livre à côté duquel je suis complètement passée à sa sortie. Comme vous le savez sans doute si vous lisez mon blog, je suis assez sujette à la nostalgie et penche très fortement vers le passé, en particulier en ce qui concerne la littérature. Je ne lis que très peu de contemporains, hormis un petit cercle d'écrivains majoritairement anglo-saxons : Joyce Carol Oates, Laura Kasischke, John Irving, Joanna Trollope, Stephen King, Tracy Chevalier, Edna O'Brien et quelques autres. Vous remarquerez d'ailleurs que ce ne sont pas des perdreaux de l'année, puisque la plupart d'entre eux ont allègrement dépassé la soixantaine.
Globalement, je me méfie donc des nouveaux et jeunes auteurs, et je me méfie encore plus des best-sellers. "Une vie entre deux océans" n'avait donc a priori rien pour me séduire, puisque c'est un premier roman et qu'il s'est écoulé à plusieurs millions d'exemplaires. Mais une amie me l'a collé dans les mains en …

Christopher McKenney : le photographe de l'angoisse

Image
Il y'a peu, je suis tombée amoureuse. C'était un soir comme les autres, je surfais tranquillement sur Internet, une tasse de thé et une tablette de chocolat à portée de main. Et puis, je l'ai vu. Au détour d'un clic, au hasard d'une page, à la faveur d'un blog (mon Dieu que c'est poétique) il est apparu. Ou plutôt elle. 
Une photographie. Une superbe image, si saisissante que j'en suis restée bouche bée. 
C'était comme si l'auteur de cette photo avait lu en moi, vu mes cauchemars, et qu'il les avait restitués à l'aide de son appareil-photo.
J'ai bien failli en recracher mon chocolat. À ce propos, ça m'est déjà arrivé une fois. Je mangeais une délicieuse tablette de Côte d'Or aux noisettes devant mon ordinateur, quand j'ai tout à coup éternué et... non, laissez tomber, vous n'avez pas besoin de savoir ça. Tout ce que je peux vous dire c'est que ce n'est pas une mince affaire de nettoyer un écran.
Bref, revenons à n…

"Gallows" de CocoRosie : une chanson envoûtante

Image
Oui, la musique que j'écoute est rarement joyeuse. C'est vrai, je plaide coupable. J'ai une préférence pour les airs mélancoliques, les chansons tristes, les mélopées pleines de douleur et de regrets... c'est même étonnant que mon lecteur MP3 ne se soit pas encore pendu.
Aujourd'hui, pour ne pas faire exception à la règle, je vous propose une sympathique chanson des CocoRosie au titre évocateur. 
La chanson n'est pas spécialement gaie, le clip non plus, mais c'est magnifique et c'est ce qui compte !